ASD 2013, 7ème édition de la Conférence sur les Avancées des Systèmes Décisionnels

Marrakech, Maroc

Envoyer Imprimer PDF

Economie:

 
Ville impériale, Marrakech est une des principales villes du Maroc Avec 1,5 million d’habitants. Marrakech est la capitale du sud marocain et la perle touristique du Royaume. Elle est à la fois vitrine et fer de lance d’une act ivité économique de premier plan. Gisement pour le développement économique du pays, la « Perle du Sud » fait partie des plus précieux joyaux du patrimoine marocain et mondial. Dotée d'un aéroport international qui est considéré comme la première plate forme charter du Maroc, Marrakech est aussi un carrefour essentiel ouvrant sur toutes les citées impériales et le grand sud.
 
 
Conscients du potentiel et du rôle de la ville, pouvoirs publics, entreprises privées et associations s’attachent depuis plusieurs années à la restauration et la rénovation de ce qu’elle comporte de beau, de fascinant et d’unique.

L’essor du tourisme a permis le développement d’une large palette d’activités structurantes et génératrices d’emplois : Structures hôtelières, ryads transformés en maisons d’hôtes, équipements collectifs, artisanat, commerces, métiers du tourisme et des loisirs… A trois heures de vols des principaux pays européens, la cité impériale a su devenir une ville de congrès, de séminaires et de grands festivals internationaux. Fidèle à sa tradition, elle est aujourd’hui le lieu de résidence secondaire favori des artistes, chefs d’entreprises et célébrités, heureux d’y retrouver toute l’année un merveilleux havre de paix.

L'année 2004 a constitué une année record pour l'activité touristique dans la région de Marrakech, qui réalise une part importante du produit touristique national, avec 28% des arrivées et 32% des nuitées, dépassant ainsi, et pour la première fois, la ville d'Agadir. Tout en sachant rester elle-même, Marrakech se prépare donc à devenir l’une des plus grandes destinations touristiques de ce troisième millénaire. Chiffres clé du tourisme 2004 à Marrakech.

Histoire : Des épopées trés riches

Oasis scintillant aux pieds de l’Atlas, au 11ème siècle naissait Marrakech qui allait devenir plus tard la Ville aux 100.000 palmiers. En 1062, le sultan Youssef ben Tachfine choisit ce site bien protégé pour y établir son camp. Manquant d’eau, il fit creuser des puits et planta des palmiers que l’on arrosa par un système de Rhettaras. Cet ingénieux réseau de conduites souterraines irrigue encore aujourd’hui les jardins de la ville. Sous l’impulsion du sultan almoravide, Marrakech devient rapidement l’un des principaux centres culturels et artistiques du monde islamique, un carrefour économique où se rencontrent Arabes, Berbères, montagnards et nomades traversant l’Afrique. Construction de palais, de bain et de jardins…

Les almoravides consacrèrent une grande partie de leurs richesses à l’embellissement et l’agrandissement de la ville. A sa mort en 1106, Youssef ben Tachfin laissait à ses successeurs un splendide joyau architectural. Capitale d’un empire influent de la Méditerranée au Sénégal, la ville connaît son apogée sous le règne d’Ali, fils de Youssef. À l’abri de ses remparts, les artisans venus d’Espagne y bâtirent les premières constructions de style andalou.

 

Avec l’avènement de la dynastie des Almohades en 1147, nombre de ces édifices sont détruits puis reconstruits à nouveau par les artisans andalous. Le palais des Almoravides est rasé pour y élever une mosquée, la Koutoubia, dont le remarquable minaret domine toujours la cité. À la fin du règne almohade, la ville amorce une période de troubles et de déclin quand les Mérinides établissent leur capitale à Fès. Au 16ème siècle, les Saâdiens venus du Souss pour prêcher la guerre sainte s’emparent de Fès et règnent alors sur tout le Maroc. Redevenue capitale, la cité ocre prospère à nouveau et se dote de somptueuses mosquées, fontaines et médersas. Le plus célèbre de la dynastie, Ahmed el Mansour, surnommé « Le Doré » pour son immense fortune, fera notamment ériger le palais d’El Badia et les Tombeaux Saâdiens.

Avec la dynastie des Alaouites qui installe le pouvoir à Meknès, Marrakech traverse une nouvelle période de déclin tout en restant une résidence appréciée des souverains, comme Sidi Mohammed Ben Abdallah qui consacra une partie de sa fortune à la restauration de la ville. A la fin du 19ème siècle, le grand sultan Moulay Hassan y est couronné et prend résidence à Marrakech qui resplendit à nouveau. Sous son règne et celui de son fils, de beaux palais verront le jour comme Dar el Beïda, Dar Si Saïd ou la merveilleuse demeure de la Bahia. Suivront alors la période du protectorat français et la construction de la ville nouvelle puis l’indépendance du pays en 1955. Depuis, la ville puise sa prospérité et son renouveau dans le développement du tourisme.

Géographie : Des paysages uniques au monde

 
Au pied du Haut-Atlas, la plus haute barrière montagneuse du Nord de l’Afrique, avec au sud les portes du désert et à l’ouest l’océan Atlantique, Marrakech bénéficie d’une situation géographique stratégique et d’un site d’une beauté exceptionnelle. Le Haut Atlas qui s’étire sur 700 km offre une succession de sommets dont une dizaine atteignent les 4 000 m. La neige persistant tout l'hiver peut apparaître dès 600 m d'altitude.
 
 
De Marrakech, les montagnes imposantes et leurs sommets enneigés offrent un décor irréel et envoûtant. A quelques kilomètres, sur les flancs des premiers contreforts s’imposent la grandeur et l’étrangeté des paysages magiques de l’Atlas, parmi les plus beaux du monde. A sud commencent les étendues steppiques annonciatrices des vents brûlants et de la rigueur du Sahara. Au-delà des 130 000 hectares de verdure et des 180 000 palmiers de sa Palmeraie, Marrakech est une oasis d’une grande richesse végétale.
 
Au gré des saisons, orangers, figuiers, grenadiers et oliviers délivrent leurs couleurs, senteurs et fruits merveilleux. Les précieux jardins de la ville recèlent de nombreuses essences locales ou importées au fil des siècles : bambous géants, yuccas, papyrus, palmiers, bananiers, cyprès, philodendrons, rosiers, bougainvilliers, pins et multiples espèces de cactées foisonnent dans la ville.

La région en chiffres :

La Région Marrakech Tensift Al Haouz se situe au centre Ouest du Royaume.
 Superficie : 31 160 Km² soit 4,4% de la superficie du Maroc.
 Population : 3,102 millions d’habitants soit 10% de la population nationale.
 - Population active (15-59 ans) : 54%
 - Population de moins de 15 ans : 38%
 Densité moyenne : 99,57 habitants/Km² (42.05 habitants au niveau national).
 Relief diversifié : Plateaux, plaines et montagnes.
 Climat :
 - Continental à l’intérieur de la région (Marrakech, El kelaâ, Al Houz et Chichaoua).
 - Océanique en bord de mer (Essaouira)

Secteurs Clés de la région
 
L’économie régionale repose sur le tourisme, l’artisanat, l’industrie, agroalimentaire, l’agriculture, l’élevage et les mines. Le tourisme, par son importance et ses effets d’entraînement sur les autres secteurs d’activité joue le rôle de véritable locomotive de croissance de l’économie régionale.
 
Agriculture
- Superficie agricole utile : 1.5 million ha (1/4 de la superficie Agricole utile du pays).
- Superficie irrigué : 375 000 ha.
- Superficie affectée à l’olivier : 126.000 ha (la région est le premier producteur nationale).
- Production de viande rouge : 25.800 t (12% de la production moyenne nationale).
- Production régionale moyenne de lait sur 5 ans : 254 million de litres.
- Superficie des forêts naturelles : 491.282 ha (5% du national)
Dont 147 500 ha réservés à l'Arganier.
 
Mines
- Phosphates réserves : 48 milliards de m3 (14 % du total national )
- Production : 3,9 millions de tonnes en moyenne annuelle .
 
Industrie
- Nombre d’établissements : 387 unités.
- Chiffre d’affaires : 5944 million de DH
- Exportation totales : 1368 millions de DH.
- Effectifs employés : 16 300 personnes.
 
• Artisanat
- Exportations : + 361 millions de DH( 50 % des exportations nationales.).
- Articles en fer forgé : 35,18 %
- Poteries : 26,88 %
- Articles en bois : 12 %
- Tapis : 5%
 
• Tourisme
L'offre touristique à la région est de :
- Hôtels classé : 95 avec plus de 28 mille lits( 21,1% du total national).
- Hôtels non classés : 100.
- Maison d’hôtes : 600 (environ).
- Centre de conférences : 5000 places (2500 en projet), 30.000 m², 3 centres.
- Villages touristiques : 8
- Résidences touristiques : 5
- Agences de voyage : 60
Zones touristiques :
- Zone Agdal : 80ha
- Zone Chrifia : 470 ha
- zahrat Annakhil : 182 ha (en cours de réalisation)
Infrastructures :
- réseau routier : 5000 Km
- liaison de Marrakech par autoroute au reste des villes en cours.
- Réseau ferroviaire : liaison Marrakech–Casa et liaison Marrakech-Safi Rabat-Fes-Tanger.
- Aéroports : Aéroport Marrakech –Ménara.
Aéroport Essaouira - Mogador.

Climat : Doux en hiver et chaud en été

Relief, hydrographie et proximité de l'Atlantique et du Sahara conditionnent le climat exceptionnel de Marrakech. La ville bénéficie d’un ensoleillement moyen annuel supérieur à 8 heures par jour et la température moyenne annuelle dépasse les 17°C. L’air sec presque toujours limpide donne au bleu du ciel son éclat si particulier. La lumière chaude y est exceptionnelle, tout particulièrement au coucher du soleil quand elle plonge la ville dans un extraordinaire bain d’ocre cramoisi.
 
 
Au printemps, la campagne marocaine est resplendissante. Les maquis, les vallées, les steppes et les forêts verdoyantes se couvrent de fleurs innombrables. Un air doux et limpide et la vue des cimes encore enneigées de l’Atlas saisissent le voyageur. L’été est la saison du chergui, vent brûlant venu du désert. Saison idéale des amateurs de grandes chaleurs : ils goûteront avec délice à la fraîcheur des ryads, des fontaines et des jardins de la ville.
 
L’automne est un été qui joue les prolongations. Quelques averses viennent rafraîchir l’atmosphère, la température est alors plus douce. L’hiver est la saison de Marrakech et du grand sud ! L’air agréable y est sec, froid la nuit, alors que la journée le franc soleil vous réchauffe instantanément. À mi-chemin des plages d’Essaouira et des pistes de ski de l’Oukaïmeden, la ville offre en même temps les charmes de l’été et de l’hiver.

Culture et tradition : Ancestrales et riches

Carrefour historique et culturel, Marrakech reflète cette diversité dans l’expression artistique berbère, orientale et hispano-mauresque qui baigne l’architecture et la décoration de toute la ville. Cité millénaire et impériale, elle possède à la fois la rigueur et la rudesse de l’art berbère et la richesse de l’art hispano mauresque teinté d’influences méditerranéennes, helléniques et d’Asie occidentale. Cependant, les plus anciennes manifestations artistiques connues au Maroc remontent à la fin du néolithique (environ 3000 ans avant J.C.). Certains des plus beaux spécimens de gravures rupestres sont visibles non loin de Marrakech, dans le Haut Atlas.
Artisanat : Des objets d'Art raffinés trés recherchés et appréciés.
Depuis le 16ème siècle, le Maroc est connu pour ses fabrications d’objets exotiques et raffinés que les navires marchands acheminaient jusqu’en Europe. Toujours plus prisée dans les salons des riches demeures, la maroquinerie fut peu à peu synonyme d’articles en cuir de qualité. Toujours très vivante, la tradition du cuir se perpétue dans les souks de Marrakech et s’accompagne d’une riche production d’objets de toutes sortes : tapis, tissages, poteries, ferronnerie d’art, travail du cuivre et du laiton, zelliges, bijouterie, marqueterie… 
 
Objets rustiques berbères et objets de la vie citadine se retrouvent, dans les souks de la médina comme dans les magasins chics du quartier Guéliz. Le style marocain trouve ses racines dans les arts musulmans imposant l’abstraction et la géométrie, et avant eux de l’art berbère et de ses motifs ancestraux. Le talent et l’imagination des artisans de Marrakech sont toujours réputés et une partie importante de la production se destine à l’exportation. Aujourd’hui, l’artisanat occupe partout une place de premier plan. Organisés en corporations, les artisans font preuve d’un savoir-faire et d’une habileté remarquable.
Gastronomie : Des plats riches et parfumés.
Une des plus savoureuses du monde, la cuisine marocaine reflète à merveille la diversité de l’héritage culturel du pays. Plus parfumée qu’épicée, elle accommode avec raffinement légumes et fruits gorgés de soleil, épices rares et subtiles. Si les nomades arabes sont à l’origine de l’introduction des dattes, du lait, des graines et du pain, ils sont aussi les inventeurs des pâtes sèches, utilisées pour conserver la farine au cours de leurs voyages.
 
 
L’influence berbère est bien sûr présente à travers des plats traditionnels comme le couscous, le tajine ou la harira. Olives, huile d’olive, noisettes et amandes, fruits et herbes aromatiques fréquemment employées viennent des Maures et de leur influence culinaire andalouse. Les Arabes y apportent leur touche d’épices colorées venues des Iles et leurs saveurs sucrées. Riche et parfumée, la cuisine de Marrakech est réputée. Les tajines de viandes et de légumes mijotés dans leurs épices et la célèbre tanjia marrakchia rivalisent avec les classiques couscous et pastillas au pigeon. Qu’elle soit simple et modeste comme dans les étales de la Place Jemaa Elfna ou somptueuse comme dans les plus grands restaurants, la cuisine est à Marrakech un plaisir inoubliable que seule la saveur unique d’un thé à la menthe peut venir couronner.
Spectacles folkloriques : Rythmes et couleurs.
Si le folklore traditionnel marocain se manifeste surtout lors des fêtes et les moussems typiques à chaque région, Marrakech, ville de spectacle offre toujours des occasions de se plonger dans une ambiance des rythmes et de sonorités locales. Ballets d’ahouach, danse orientale, fantasias, spectacles d’acrobates ou de cracheurs de feux sont donnés toute l’année dans la cité millénaire.
Arts et artistes : Un patrimoine culturel exceptionnel.

Comment parler de culture à Marrakech sans parler de la fascination que cette ville exerce sur les peintres, écrivains et artistes du monde entier. Après les nombreux et célèbres peintres européens, une génération talentueuse de plasticiens marocains se distingue, en particulier dans la création picturale. Peintres, sculpteurs, designers, stylistes…

Marrakech est une ville foisonnante de talents où les arts traditionnels fusionnent avec les techniques occidentales. Marquant par son authenticité et sa modernité, le « style Marrakech » très tendance fait souvent les couvertures des magazines de mode et de décoration. Fidèle à sa tradition d’ouverture et de brassage culturel, Marrakech est aussi le lieu de nombreuses expositions, vernissages, défilés et festivals. Le Théâtre Royal accueille entre autres événements les concerts classiques de l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Le Festival International du Film de Marrakech "FIFM" est un évenement qui fait de Marrakech une ville phare qui focalise pendant 10 jours l'attention des nombreuses vedettes internationnales et des média.

Langues : Plusieurs langues étrangères sont parlées à Marrakech

L’arabe est la langue officielle du Maroc. La langue berbère qui s’est largement maintenue est surtout parlée dans le Rif et les montagnes de l’Atlas. La plupart des Berbères parlent également l’arabe. Outre le français largement pratiqué dans les villes, l’éducation et les affaires, l’espagnol est beaucoup parlé dans les régions du Nord. Mais à Marrakech, vous entendrez souvent parler quelques mots d’anglais, d’allemand ou d’italien !

Conditions d’accès : Fiables et nombreuses.

Avion :
Aéroport de Marrakech-Menara (à 6Km de la ville :Tél. 024 44 78 62)
- Liaisons quotidiennes avec Casablanca et les principales destinations d’Europe.
- Liaisons régulières avec les principales villes du Maroc.
Bus :
Gare routière de Bab Doukala : 024 43 39 33
Gare routière du Guéliz, av. Zerktouni : 024 44 83 28
Le bus est le moyen de transport idéal pour sillonner tout le pays.
Nombreuses lignes intervilles, cars climatisés (CTM)
Train :
Gare ONCF, av. Hassan II : tél. 024 44 77 68 / 024 43 77 03
Plusieurs liaisons quotidiennes avec les principales villes et des lignes express vers Casablanca, Rabat, Tanger et Fès.
Voiture / moto :
Par l’Espagne et le Détroit de Gibraltar, se rendre au Maroc et à Marrakech avec son propre véhicule ne pose pas de problème particulier. Les conducteurs doivent être munis de leur carte grise, de la carte verte d’assurance internationale et d’un permis de conduire international. Marrakech est à environ trois heures de route de Casablanca.
 
Jours fériés et fêtes religieuses :
Fêtes nationales :
 - Jour de l’An 1er janvier
 - Manifeste de l’Indépendance 11 janvier
 - Fête du travail 1er mai
 - Fête nationale 23 mai
 - Fête de la jeunesse 9 juillet
 - Fête du Trône 13 juillet
 - Allégeance des chefs de tributs de Wadi-Eddhahab 14 août
 - Révolution du Roi et du Peuple 20 août
 - Anniversaire de la Marche verte 6 novembre
 - Fête de l’Indépendance 18 novembre
Fêtes religieuses :
La vie religieuse est calquée sur le calendrier musulman dont le point de départ est le 16 juillet 622. L’année hégirienne, calculée par rapport à la lune, se compose de 12 mois. Elle est plus courte que l’année solaire d’une dizaine de jours.
 - Le 1er Moharram : nouvel An musulman
 - L’Achoura : le 10 moharram (premier mois) journée de l’aumône
 - Le Mouloud : commémore la naissance de Mohammed, c’est particulièrement la fête des enfants.
 - La Chabana : veille du premier jour de Ramadan
 - Ramadan : mois de prière et de jeûne du lever au coucher du soleil
 - Aïd al Fitr : fin du Ramadan
 - Aïd el Kebir (« grande fête ») : commémore le sacrifice d’Abraham, on perpétue ce souvenir par le sacrifice du mouton.

Durant les principaux jours fériés, les banques, les services publics et les commerces sont généralement fermés.

Infrastructures de la ville :

Hôtellerie et réceptif :
Marrakech offre aujourd’hui une capacité hôtelière de plus de 28 000 lits dans une gamme très variée de produits qui se distingue néanmoins par son très haut niveau de luxe et de qualité. 4342 lits sont proposés en 5 étoiles luxe, 7865 lits en 5 étoiles et 7278 lits en 4 étoiles, soit plus de 70% de la capacité d’hébergement totale de la ville. Nouvelles maisons d’hôtes dans l’air du temps, plus de 813 ryads et de 5592 Maisons d'Hôtes/Riads vous permettent de vivre les milles et une nuits dans l’intimité de la médina ou en plein cœur de la palmeraie. Après le succès des ryads et des villas, la ville développe le concept de résidences touristiques intégrées visant une clientèle au pouvoir d’achat différent.
Sports & Loisirs : Un choix varié d'activités sportives

Avec des ressources naturelles extrêmement variées, la ville et sa région offrent aux visiteurs une très large palette de loisirs et d’activités sportives dans un cadre éblouissant, avec des installations de haut niveau.

L’atmosphère apaisante de la ville ne doit pas faire oublier que Marrakech offre les conditions rêvées et des équipements de qualité pour de multiples sports. Tennis, squash et natation dans les hôtels, golf, équitation, tir à l’arc, karting, bowling, aéronautisme …Marrakech vous offre l’embarras du choix.

La région offre des domaines skiables, des hautes vallées pour la randonnée, des sites d’escalade et d’alpinisme des cours d’eau et des lacs, les paysages du Haut Atlas de Marrakech offrent des expériences et des voyages de rêve plus dynamiques. L’encadrement et les infrastructures sont aussi au rendez- vous.
 
Escalade: Au village d’Armed des voies équipées de niveau 4 à 6c.
 
Trekking: Plusieurs circuit de randonnée pédestre pour tous les niveaux dans des hautes vallées de plus de 4000m à partir d’une heure de route de Marrakech vers Imlil, Asni Ijoukak ou la vallée de Zat.
 
Sports d’hiver: Doté d’une station de ski l’Okaimden est l’un des domaines skiables les plus beaux en afrique, Marrakech offre aux touristiques des expériences de calibre même en hiver.
 
Canoë-Kayak: A Ourika et Assif Nfiss (entre mars et avril) grâce au cours d’eau dans les hautes vallée du Haut Atlas.
 
• Casino : Le casino de Marrakech est ouvert tous les jours, tard dans la nuit.
 
• Remise en forme : Son climat exceptionnel, son cadre féerique et le raffinement de son art de vivre destinaient naturellement Marrakech à devenir une escale incontournable dans le domaine de la remise en forme et du bien-être. Vous découvrirez le charme des soins orientaux à base de massages aux huiles essentielles, gommages au savon noir, bains aux essences naturelles… La ville offre un large éventail de centres de fitness, thalassothérapie, spa, soins du corps, sauna et hammams traditionnels. Plus de 6000 m2 sont ainsi dédiés au bien-être et à la santé, dans des unités hôtelières et des centres indépendants ouverts toute l’année et encadrés par un personnel compétent et spécialisé.
 
• Congrès et séminaires : A 3 heures de vol des principaux pays européens, Marrakech possède de nombreux atouts pour accueillir avec succès congrès, meetings et grandes expositions. Avec le Palais des Congrès de Marrakech et les différents centres de conférence de la ville, les professionnels disposent de 25 000 m2 susceptibles d’accueillir leurs conventions et leurs événements.
 
Des agences spécialisées sont reconnues pour leur savoir-faire dans le domaine de l’événementiel et de l’organisation d’incentives. La ville a déjà reçu de nombreux congrès mondiaux et sa réputation n’est plus à faire.

 

Références de la ville :

Festivals :
 - Festival International du Film de Marrakech FIFM:
  du 1er au 9/12 de chaque année.
 - Festival National des arts populaires FNAP:
  1ère semaine de Juillet de chaque année.
 - Festival de la chanson marocaine
 - Festival printanier du chant traditionnel Al Malhoune
 - Festival international de musique
 - Défilé Caftan du Maroc "Khmissa"
Congrès :
 - Signature des accords du GATT
 - Assises Internationales du Tourisme
 - Symposium de l’Observatoire Social International
 - Conférence Mondiale sur les changements climatiques (COP7)
 - Congrès des Parlementaires
 - Congrès International de la Presse
 - Congrès International des Chambres de Commerces
 

Facebook

Twitter

You are here: Home Lieu & Hébergement Marrakech, Maroc

Partenaires